La francophonie par Pascale

Bonjour / euh mon nom est Pascale euh:: j’habite/ euh:: je viens d’une petite région euh dans le fin fond [[ Le fin fond est une expression qui signifie « la partie la plus reculée, la plus lointaine ». ]] du Québec / très très francophone
J’habite présentement en Outaouais / et j’étudie euh à l’université d’Ottawa / en développement international et mondialisation
Donc ch'suis [[ Notez cette prononciation très commune de « je suis» qui résulte d'un phénomène d'assimilation du son [ʒ] (consonne sonore) en [ʃ] (consonne sourde) au contact de la consonne qui suit (ici: [s]) ]] appelée à voyager / beaucoup
Euh:: je:: vais vous parler aujourd’hui de / comment je vis euh ma francophonie [[ Ici, la francophonie (avec un f minuscule) représente le fait de parler français et l'ensemble des personnes qui parlent le français. ]] étant exposée à:: plusieurs autres cultures et euh à la langue anglaise aussi euh:: sur une base régulière
Euh pour moi la francophonie euh:: c/ ça représente beaucoup le Québec
Euh je me rattache beaucoup au Québec parce que ce sont mes racines / je suis j/ je suis québécoise / avant tout
et hum:: et euh:: souvent euh quand je suis à l’étranger / même quand ch'suis [[ Notez cette prononciation très commune de « je suis» qui résulte d'un phénomène d'assimilation du son [ʒ] (consonne sonore) en [ʃ] (consonne sourde) au contact de la consonne qui suit (ici: [s]) ]] chez moi:: / à Ottawa
euh:: j’entends/ euh ch'suis exposée [[ Notez cette prononciation très commune de « je suis» qui résulte d'un phénomène d'assimilation du son [ʒ] (consonne sonore) en [ʃ] (consonne sourde) au contact de la consonne qui suit (ici: [s]). Notez aussi la liaison fautive probablement réalisée par analogie avec il est exposé, elle est exposée ou on est exposé(s). ]] beaucoup à l’anglais et d’autres cultures et pour moi la francophonie / c’est euh c'est euh:: beaucoup euh c’est rassembleur euh d’être francophone
Quand on est exposé à d’autres cultures / et que on [[ Notez qu'ici la locutrice ne fait pas l'élision obligatoire entre que et on. ]] entend / en voyage / à l’extérieur euh à l’étranger / qu’on entend d’autres personnes parler français / c’est très très rassembleur
Euh les gens se/ se rassemblent ensemble / ils [[ prononcé [i] ]] passent du bon temps ensemble / ils [[ prononcé [i] ]] partagent beaucoup parce que c’est/ c'est sûr qu'on a/ plusieurs choses en commun euh surtout au niveau de la culture / mais euh:: c’est aussi une question de::/ de survie et de combat
Euh:: parce que euh:: je pense que/ je pense que chaque francophonie dans le monde [[ Notez la prononciation qui résulte de la chute du e de l'article le. ]] est/ est entourée par euh toutes sortes d’autres langues / et euh ce sont souvent de petites communautés francophones / entourées par euh souvent de l’anglais
et euh ces fran/ ces communautés-là doivent euh beaucoup euh se battre pour garder leur culture et garder leur langue
Donc je pense [[ Notez la prononciation qui résulte de la chute du e du pronom je. ]] que la francophonie pour moi c’est beaucoup synonyme de survie / de combat / de fierté aussi parce qu'après toutes ces années / si le français est encore parlé euh:: dans le monde [[ Notez la prononciation qui résulte de la chute du e de l'article le. ]] / c’est surtout parce que:: les francophones sont/ sont des combattants
Et euh:: et je suis très fière d’être francophone / mais je suis aussi très contente d’avoir la chance de parler d’autres langues
Parce que à [[ Notez qu'ici la locutrice ne fait pas l'élision obligatoire entre que et à. ]] l’étranger / souvent euh:: ben [[ Forme informelle de bien, couramment utilisée à l'oral et exprimant souvent une hésitation. ]] c’est pas/ je/ je/ je suis contente de parler le français / je me rassemble avec les gens qui parlent le français aussi
mais euh c’est souvent euh c’est souvent les autres langues euh euh dont [[ Notez que le pronom relatif que aurait été grammaticalement correct. ]] j’ai la chance de parler qui peuvent un peu me/ me sortir de situations ou qui peuvent me faire connecter aussi avec d’autres gens
Parce que ch/ souvent le français n’est pas la langue commune euh ça peut être l’anglais ou l’espagnol / donc c’est souvent d’autres langues qui sont les langues communes de partage / avec euh les autres personnes à l’étranger
Donc c’est à peu près ce que [[ Notez la prononciation qui résulte de la chute du e de ce. ]] j’avais à vous dire
Marie-Claude Desforges (transcription originale). Modifié et annoté par Elizabeth Saint.16/06/08. Modifié le 31/05/2012