La culture francophone par Émilie

Alors bonjour mon nom est Émilie / ch'suis étudiante en tourisme à Montréal
Et euh pour moi euh quand je pense à la francophonie euh ce qui me vient tout de suite à l'esprit
C'est la différence avec euh nos cousins les Français hum donc euh c'est sur que il y a la langue
À tous les jours euh mon f/ mon copain mon chum hum il est français donc
À tous les jours euh je le vis c'est euh j/ je dis un mot ça peut se d/ avoir une autre s/signification pardon pour euh les Français
Donc euh c'est de jouer et de jongler comme ça avec euh les mots
C'est euh vraiment une différence qui me vient à l'esprit / vite fait comme ça
Mais c'est vraiment euh c'est une beauté de pouvoir jouer comme ça avec les mots hum:: si je peux vous donner un exemple
par exemple j'ai travaillé en France et puis un jour on me dit euh est-ce que tu pourrais aller relever les plaques de:: voitures
Mais pour moi relever les plaques ça veut dire que la plaque elle est vissée un peu comme une porte seulement en haut et qu'on la relève
Alors moi je comprenais pas du tout
Relever des plaques d'immatriculation en fait ça veut de prendre un papier et d'aller noter les numéros aussi banal que ça peut être
Euh:: sinon / une phrase / qui m'est arrivée une fois / j'ai dit euh
Faudrait que j'arrête acheter de la bière au dépanneur
Eh bien pour moi ça voulait dire je devais aller au dépanneur acheter des consommations
Mais pour le Français ça voulait dire que j'étais alcoolique et que je devais arrêter d'aller m'en acheter
Donc c'est des différences comme ça qui me font rire à tous les jours
Quand j'entends euh un Français qui vient d'arriver à Montréal et pis qui me dit euh Mon dieu vous parlez ben drôle avec votre accent
Elizabeth Saint 08/05/2013