L'éducation primaire et les vacances par Emmanuelle

Emmanuelle, 10 ans, est une écolière québecoise. Elle vit dans une ville située au nord-est du Québec.

Add a Bookmark

Search inside this transcript

Full transcript (show/hide)

L'éducation primaire et les vacances par Emmanuelle

Alors bonzour/ euh bonjour / moi je m’appelleNotez la prononciation qui résulte de la chute du e du pronom je. Emmanuelle / j’ai dix ans

Euh une journée à l’école je meNotez la prononciation qui résulte de la chute du e du pronom je. lève à euh sept/ euh pas sept heures / ma/ je commenceNotez la prononciation qui résulte de la chute du e du pronom je. mon école à sept heures et demie / ça fait que je meNotez la prononciation qui résulte de la chute du e du pronom je. lève à six heures Dans cette phrase, l'adverbe agit comme marqueur discursif. Il semble indiquer la conclusion ou l'évidence du propos. / à six heures un peu avant

Euh benForme informelle de bien, couramment utilisée à l'oral et exprimant souvent une hésitation. j’ai des cours Dans cette phrase, l'adverbe agit comme marqueur discursif. Il semble indiquer la conclusion ou l'évidence du propos. / toute la journée euh je vaisNotez la prononciation [ʒve] qui résulte de la chute du e du pronom je et de la prononciation du son [ɛ] en voyelle fermée [e]. dîner le midi / j’ai deux pauses

Euh des cours de français / de mathématiques / de:: d’anglais, de:: musique:: / et des cours d’arts plastiques

Pisprononciation familière de puis euh j'ai une bibliothèque dans mon école / ça fait qu'on y va à chaque semaineNotez que bien qu'elles soient considérées comme vieillies ou littéraires dans les ouvrages de référence, les expressions de périodicité à chaque jour, à chaque semaine, à tous les jours, à toutes les semaines, etc. sont d'usage courant au Québec. / prendre des livres / pisprononciation familière de puis les rapporter

C’est pas mal ce queNotez la prononciation qui résulte de la chute du e de ce. ch'faisNotez la prononciation de je fais qui résulte d'un phénomène d'assimilation du son [ʒ] (consonne sonore) en [ʃ] (consonne sourde) au contact de la consonne qui suit (ici: [f]) dans une journée / mais euh le:: le vendredi / on a des périodes privilègesCertaines écoles canadiennes ont un système de récompense basé sur le mérite (assiduité, comportement, résultats, motivation). Les élèves méritants peuvent avoir une période privilège hebdomadaire qui remplace une période de cours classique. Durant la période privilège, les élèves travaillent sur des projets divers, parfois de leur choix.

Pisprononciation familière de puis euh ce queNotez la prononciation qui résulte de la chute du e de ce ch'faisNotez la prononciation de je fais qui résulte d'un phénomène d'assimilation du son [ʒ] (consonne sonore) en [ʃ] (consonne sourde) au contact de la consonne qui suit (ici: [f]). pendant mes vacances:: / euh j/ moi:: ma mère est française / ça fait que je vaisNotez la prononciation qui résulte de la chute du e du pronom je. en France / chaque été

Et hum / c’est vraiment le funÊtre le fun est une expression qui vient de l'anglais et qui signifie « être amusant ». parce que j/ j’ai la chance / de découvrir euh tu saisprononcé [tse] un autre accent / parce qu'ilsprononcé [i] parlent toujours français

BenForme informelle de bien, couramment utilisée à l'oral et exprimant souvent une hésitation. / je vaisNotez la prononciation qui résulte de la chute du e du pronom je. en camping beaucoup l’été aussi / on:: s’est acheté une nouvelle tente-roulotteAussi appelée « tente-caravane », la tente-roulotte est une caravane pliante aux parois souples qui se replient pour le transport. / hum mon camping préféré / je diraisNotez la prononciation qui résulte de la chute du e du pronom je que c’estNotez la prononciation qui résulte de la chute du e de que. Le Jardin de mon pèreexternal link / c’est un:: beau camping

Après ça / on:: va/ c'est/ c’est vraiment le funÊtre le fun est une expression qui vient de l'anglais et qui signifie « être amusant ». Dans cette phrase, l'adverbe agit comme marqueur discursif. Il semble indiquer la conclusion ou l'évidence du propos. / on va à des piscines en France parce que / ilprononcé [i] fait vraiment chaud

Pisprononciation familière de puis euh je connaisNotez la prononciation qui résulte de la chute du e du pronom je une piscine / pisprononciation familière de puis c’est plein de glissades d’eau / pisprononciation familière de puis c’est vraiment amusant

Pisprononciation familière de puis euh c’est ça là / c’est vraiment / ce queNotez la prononciation qui résulte de la chute du e du pronom ce ch'faisNotez la prononciation de je fais qui résulte d'un phénomène d'assimilation du son [ʒ] (consonne sonore) en [ʃ] (consonne sourde) au contact de la consonne qui suit (ici: [f]).

Downloadtranscript

Other people from Canada