La francophonie par Magali

Magali est étudiante de maîtrise, dans une université canadienne. Elle vient d'Alès, une ville située dans le sud de la France. Quand elle était jeune, elle parlait français et l'occitan à la maison.

Add a Bookmark

Search inside this transcript

Full transcript (show/hide)

La francophonie par Magali

Ben en Australie c'était/ c'était euh:: je vivais avec une Française / qui était partie depuis euh ça faisait quelques années qu'elle était partie de la France

Et:: bon elle aimait plus du tout la France/ enfin c'est pas qu'elle aimait plus du tout mais c'est qu'elle:: voyait pas/ elle pouvait pas y vivre

Donc:: on va dire là non j'ai pas vraiment d'anecdotes ou euh

Elle est/ elle avait toujours/ elle était toujours attachée à la France hum::

Tu entendras souvent les gens qui te diront oui le paysage est magnifique / les gens sont adorables

Tu leur fais oui / oui oui mais bien-sûr / ils sont adorables (rire) / mais ils ont une très belle image en général de la France hum::

Donc elle elle en a gardé ouais elle ét/ elle était assez contente / mais pour y vivre non / peut-être pour plus tard

Hum:: en/ en Nouvelle-Zélande / quand j'ai travaillé au restaurant / alors là c'était:: c'était assez intéressant

Parce que l/ le manager / Alex / c'était un genre de personne qui te démontait en/ en deux-deux quoi

Et vu que moi c'était la première fois que j'apprenais à/ à servir et je travaillais euh illégalement (rire) on va dire

Et euh enfin il/ il me démontait en deux-deux quoi

Il me/ il me disait mais c'est/ souvent il me/ tu sais il me/ il me reprenait sur mon accent / il rigolait et pis il avait son opinion qui était très ferme

Il essayait d'y mettre un peu une pointe d'humour mais ça passait pas forcément

Donc lui l'image de la France c'était euh des/ des gens qui étaient::/ il avait plutôt une image d'un/ d'un/

D'un Parisien typique qui se prenait pour le maître du monde / entre guillemets

Euh et après avec les gens avec qui j'ai travaillé c'était / ils étaient adorables quoi

Je dirais en règle générale le Français à l'étranger est quelqu'un d'adorable comparé au Français de France

Euh:: j'ai toujours été étonnée de voir comment / les préjugés que tu peux avoir peuvent assez vite tomber

Euh tu/ tu seras plus ouvert aux/ aux gens / tu/ tu vas aller vers eux ou eux vont venir et euh tu t/ ouais tu t'ouvres un peu plus

Donc ça c'est super intéressant / là où j/ enfin là où moi après je l'ai vraiment appris cette tou/ cette ouverture d'esprit

C'était à/ vers la fin quand je suis allée au/ au Canada / avec mon/ mon oncle

Donc:: là il me/ me disait enfin on regardait beaucoup de reportages

Enfin voilà parce que le::/ avec la télé canadienne ici, c'était TV cinq ou je sais plus quoi euh les reportages en France

Et tu vois un autre un/ un autre point de vue et:: en fait / tu te sens étranger / de ton propre pays en fait

Donc ça c'était super intéressant de/ de ressentir ça

Et:: et c'est vrai que non oui après en règle générale c'est la n/ c'est la Nouvelle-Zélande que je me souviens le plus

Où j'ai rencontré pas mal de/ de Français et / alors est-ce que c'est parce que c'était en voyage et que:: t'es pas chez toi et que tu crées très vite des liens et des liens forts

Je dirais oui / en fait / donc:: / mais c'est des liens hum qui sont parfois plus:: plus hum:: vrais / que ceux que tu peux créer en France

Donc / ouais / je pense qu'on peut dire ça (rire)

Downloadtranscript

Other people from France