La culture provençale par Odette

Odette est à la pré-retraite. Elle vit à Saint-Rémy-de-Provence. Elle a appris le provençal à l'école en plus du français.

Add a Bookmark

Search inside this transcript

Full transcript (show/hide)

La culture provençale par Odette

Voilà la ProvenceRégion qui couvre la partie sud-est de la France. external link à l’origineNotez la prononciation du e muet, aussi appelé e caduc en finale des mots, caractéristique du français méridional : [oʀiʒinə], [agʀikɔlə], [kyltyʀə]. était un pays euh agricole euh:: il y avait des cultures maraîchèrescultures tenues par les maraîchers, jardiniers spécialistes des légumes. et florales

EntreNotez la prononciation particulière de la voyelle nasale ([ɑ̃ntʀ]), réalisée de façon plus antérieure que d'habitude et caractéristique du français méridional. autres euh les chardonsDans l'antiquité, on se servait du cardère, espèce de chardon sauvage à longs poils, pour démêler ou peigner, les fibres de laine avant le filage et le tissage. Le chardon, dans ce contexte, est aussi appelé le peigne à carder. qui s/ qui servaient à carderCarder signifie « peigner, démêler la fibre de laine naturelle pour le tissage et le filage ». la laine et puis des légumes l’huile d’olive euh les:: m/ des poivrons des aubergines fruits typiques de la Provence

Euh des:: arbres fruitiers entre autres le figuier euh:: qui est euh un arbre typique de la Provence

Et:: doncprononcé [dõkǝ] / les gens travaillaient beaucoup en famille et vivaient ensemble dans des propriétés agricoles

Et:: donc::prononcé [dõkǝ:] les mentalités se tenaient beaucoup les coudesSe tenir les coudes est une expression qui signifie « être solidaire, s'entraider » par rapport au voisinage tout ça tout le monde se connaissait

Et:: bon il y a eu une évolution depuis environ vingt à trente ans / que bon le tourisme a pris le dessus au dess/ euh le tourisme a pris le dessus euh et tout ce qui est maraîcherqui est lié à la culture spécifique des légumes euh tend à disparaître avec les cultures modernes

Oui donc dans les années cinquante les gens vivaient beaucoup en famille / travaillaient ensemble faisaient des veillées le soir auprès de la cheminée

Et euh:: il y avait beaucoup d’entraide / et:: euh bon la vie a changé est devenue moderne mais les mentalités restent

Les:: gens qui ne sont pas natifs du pays depuis plusieurs générations ne peuv/ ont beaucoup de mal à s’intégrer et restent toujours des étrangers dans ce paysIci, pays signifie « la région de la Provence ». où il faut avoir prouvé ses valeurs pour être considéré

Et:: donc il est quand même / difficile de vraiment s/ s’intégrer euh superficiellement / pas de problèmes / mais euh profondément / ça demande du temps / comme toute chose de la vie / parce que rien euh ne tombe comme ça du jour au lendemain facilement / tout à un prix hein et le prix de la Provence est très cher (rire)

Ce n’est pas le soleil qui fait rêver / hein même qu’il fait très très chaud mais bon il faut quand même/ il y a de grandes valeurs qui demandent à être respectées et quand on les a prouvées / on est vraiment euh arrivé à acquérir une amitié qui est / profonde / voilà

Downloadtranscript

Other people from France